Dispositif dyslexie

Document sans nom

PROJET D’ACCUEIL POUR ENFANTS PRESENTANT DES TROUBLES DU LANGAGE.

Dès la rentrée 2012, le collège Saint Jean-Baptiste va mettre en place un accueil spécifique pour les élèves souffrants de troubles « dys », tels que la dyslexie par exemple. Notre projet, axé dans un premier temps sur la classe de sixième, va chercher à intégrer ces jeunes dans des classes normales de collège et non à en faire des élèves différents.

L’intégration

La classe de sixième a besoin d’un traitement particulier en raison de son statut de classe d’observation mais aussi avec la double difficulté que peut éprouver un enfant qui, en plus de ses difficultés, doit quitter le « cocon » de l’école primaire pour s’adapter aux méthodes de l’enseignement secondaire. C’est pourquoi l’accent sera mis sur l’intégration de ces élèves dans le but d’acquérir ou de retrouver, peut-être, une confiance en soi.

Un suivi personnalisé des élèves

  1. Une équipe pédagogique et éducative à l’écoute et sensibilisée aux troubles du langage.

Une personne ressource au sein de l’établissement qui permet un contact privilégié avec les parents des élèves en difficulté.

  1. Un dossier de suivi de l’élève « dys », constitué à partir des difficultés relevées par les tests médicaux (orthophoniste/ centre de référence), constitué aussi à partir des informations données par les enseignants du primaire et par les observations cumulées de l’équipe du collège. Dans ce dossier seront répertoriées, au fil de la progression scolaire, les méthodes les plus appropriées dans chacune des matières où l’élève éprouve une difficulté.
  2. Des réunions de synthèse ou bilan entre la personne ressource, le corps médical, les enseignants et les parents dans le but d’harmoniser les actions éducatives.

Une pédagogie appropriée

  1. Reprise des savoirs fondamentaux grâce à une pédagogie différente et indépendante, à l’inverse du cours de soutien qui lui reprend les notions des cours traditionnels avec les mêmes méthodes.
  2. Des cours dédoublés, en français et en maths notamment, à raison d’une heure par semaine avec des contenus adaptés aux besoins de chaque élève selon son trouble du langage.
  3. Un travail par compétences, avec des objectifs simples à atteindre sans limite de temps pour y parvenir. Le but étant de favoriser la réussite de l’élève et l’acquisition des notions de base.
  4. Des méthodes différentes de celles des cours « classiques » :
  5. Utilisation de logiciels spécifiques : pour la lecture…
  6. Une facilitation de la mémorisation avec l’aide de cartes mémoires  (illustration des mots difficiles par des dessins…)
  7. Des photocopies des cours pour les élèves plus lents
  8. Un travail en binôme avec un autre élève de la classe

La liste de ces méthodes n’est pas exhaustive, elle permet déjà de donner une idée de ce qui sera mis en place.

Actualité

PROJET ENGLISH STAGE

> LIEN VERS LA VIDEO <

 

LIEN VERS LE PADLET ORIENTATION

> CLIQUEZ ICI <